Ce pouvoir que l'élite mondialiste du Système a depuis trop longtemps confisqué au peuple. 

 

Mais par Pouvoir, nous n'entendons pas le fait de se conformer au "jeu démocratique" électoral de toute façon fermé. 

Nous n'entendons pas non plus le suicide de l'insurrection armée. 

 

Car le Pouvoir aujourd'hui ce n'est pas Sarkozy ou l'Assemblée "Nationale". Le Pouvoir c'est le G20, l'ONU, L'Union Européenne, l'OTAN, les ONG, les Multinationales et la multitude de réseaux politiques, économiques, financiers, philosophiques, religieux et mafieux. 

 

Tous concourent dans leurs champs de compétence à l'édification d'un gouvernement mondial au service du profit et de la consommation totale et universelle. 

Tous ont confisqué le pouvoir par le haut, depuis leurs réseaux et par la puissance de contrôle qu'ils assurent. 


Il nous faut donc reprendre le pouvoir par le bas en libérant de nouveaux espaces d'autonomie créative et conquérante. Ces espaces physiques ou virtuels doivent devenir des nids de dissidence, de contre-pouvoir. 

La propagande du Système est simple : On ne peut rien faire contre l'évolution des choses. 

 

A nous de démontrer au contraire que nous pouvons générer en chacun de nos compatriotes la capacité à organiser un destin commun, à reprendre l'initiative, à recommencer à penser, à réinstaurer de la solidarité. Nous devons organiser la lutte permanente pour notre peuple en agissant en son sein, avec lui et pour lui. 

 

Pour cela nous devons :

 

  • FONDER une opposition résolue au Système capable de bâtir et développer un projet politique de solidarité nationale et sociale. 

 

  • CONSTRUIRE un réseau associatif et social efficace où convergent les initiatives. Il nous faut attaquer des segments de notre société trop longtemps abandonnés : luttes sociales, écologie radicale, solidarité populaire, éducation, logements, alimentation, culture, arts ...

 

  • COMBATTRE sans relâche ceux qui détruisent et pillent notre héritage, notre Patrie, notre identité. 

 

  • INVENTER les paramètres d'un futur possible en incarnant nos principes, en diffusant nos valeurs avec joie et détermination. 

 

 

Nous ne somme pas les derniers survivants d'un monde qui s'éteint, mais l'avant-garde d'un nouvel ordre qui vient !